• dimanche , 22 juillet 2018

Les nouveaux engagements du Qatar sur les droits des travailleurs marquent une percAi??e vers lai??i??abolition de la kafala

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ConfAi??dAi??ration syndicale internationale (CSI) se fAi??licite du pas dAi??cisif qui a Ai??tAi?? franchi par le

gouvernement du Qatar vers lai??i??abolition du systA?me de visa par parrainage ou

kafala, qui relA?ve de lai??i??esclavage moderne. La CSI prAi??voit dai??i??autres rAi??unions

avec le ministre du Travail du Qatar concernant la mise en Ai??uvre des droits

des travailleurs pour les quelque deux millions de migrants qui travaillent

dans cet Ai??tat du Golfe persique.

 

Ai?? La nouvelle directive du Qatar signale lai??i??amorce de vraies rAi??formes qui

mettront fin au recours Ai?? lai??i??esclavage moderne et mettront le pays en bonne

voie pour remplir ses obligations lAi??gales internationales en matiA?re de

droits des travailleurs. Suite aux discussions de Doha, on voit se dessiner

un engagement clair du gouvernement en vue dai??i??une normalisation des

protections du travail pour les travailleurs migrants Ai??, a indiquAi?? la

secrAi??taire gAi??nAi??rale de la CSI, Sharan Burrow.

 

Ai?? Ces initiatives ont le soutien de la CSI et nous espAi??rons que lai??i??OIT

contribuera aussi de son savoir-faire technique dans le cadre de la mise en

Ai??uvre. Il reste beaucoup Ai?? faire, mais ces mesures ont ouvert la voie pour

que les travailleurs soient traitAi??s avec dignitAi?? et pour que leur vie et

leurs moyens de subsistance soient protAi??gAi??s Ai??, a-t-elle ajoutAi??.

 

La nouvelle directive et les engagements pris par le gouvernement

dAi??mantA?lent le systA?me de kafala qui a piAi??gAi?? des millions de travailleurs

migrants au Qatar. Les six dispositions prAi??voient :

 

  • Lai??i??enregistrement des contrats dai??i??emploi auprA?s dai??i??une autoritAi??

gouvernementale afin de prAi??venir la substitution de contrats ;

lai??i??interdiction de la pratique consistant Ai?? ce que les contrats dai??i??emploi des

migrants soient annulAi??s Ai?? leur arrivAi??e dans le pays et substituAi??s par un

emploi diffAi??rent, gAi??nAi??ralement moins bien rAi??munAi??rAi??.

employAi??s de quitter le pays.

  • La prescription dai??i??un salaire minimum en tant que taux de base couvrant

tous les travailleurs, mettant par-lAi?? mA?me fin au systA?me de rAi??munAi??ration

basAi?? sur la race.
http://mindfulparenthood.org/skunk-seeds-1/

  • La dAi??livrance des papiers dai??i??identitAi?? directement par lai??i??Ai??tat du Qatar et la

fin de la dAi??pendance des travailleurs vis-Ai??-vis de leur employeur pour la

dAi??livrance de leur carte dai??i??identitAi??, sans laquelle ils peuvent se voir

refuser lai??i??accA?s aux services de santAi??.

  • La constitution de comitAi??s de travailleurs dans chaque lieu de travail, oA?

les travailleurs Ai??liront leurs propres reprAi??sentants.

  • Lai??i??Ai??tablissement dai??i??un comitAi?? spAi??cial de rA?glement des diffAi??rends dotAi?? dai??i??un

Ai??chAi??ancier et chargAi?? de traiter les griefs, en tant quai??i??Ai??lAi??ment central en

vue dai??i??une rAi??solution rapide des plaintes.

 

Ai?? La CSI a demandAi?? incessamment au Qatar dai??i??abolir lai??i??esclavage moderne et de

faire de la Coupe du monde FIFA 2022 une coupe du monde respectueuse des

droits de tous les travailleurs. Elle a appelAi?? le gouvernement Ai?? abolir le

systA?me de permis de sortie, Ai?? instaurer un salaire minimum pour Ai??liminer la

discrimination salariale basAi??e sur la race, Ai?? autoriser la reprAi??sentation

des travailleurs, Ai?? Ai??liminer la substitution de contrats et Ai?? Ai??tablir, Ai?? la

place, une procAi??dure de grief pour le rA?glement des diffAi??rends.

 

Ces conditions ont Ai??tAi?? remplies et nous fAi??licitons lai??i??Ai??mir et le ministre du

Travail du Qatar de leur engagement Ai?? moderniser leur systA?me de relations

du travail Ai??, a dAi??clarAi?? Sharan Burrow.

Related Posts