• lundi , 14 octobre 2019

AG CONSTITUTIVE DU SYNDICAT NATIONAL DES TRAVAILLEURS DE LA TRANSFORMATION DES PRODUITS LOCAUX

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans le cadre de la syndicalisation du secteur de l’économie informelle, la Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal (CNTS) a organisé l’Assemblée Générale constitutive du Syndicat National des Travailleurs de la Transformation des Produits Locaux ce samedi 16 Mars 2019/

Ce nouveau syndicat à pour objectif d’améliorer les conditions de vie et de travail des acteurs de l’informel par l’organisation, la formation, l’encadrement et promouvoir les droits de ces travailleurs notamment le droit à la protection sociale, a expliqué Marième Sakho Dansokho.

Ce projet sénégalais bénéficie de l’appui des partenaires de la Centrale générale des syndicats libéraux de Belgique (CGSLB). Ce syndicat considère le secteur informel comme un enjeu social économique pour lequel il faut apporter une attention particulière et c’est pourquoi, nous nous sommes engagés à sillonner le pays et à identifier les différents secteurs, les organiser et les former, a expliqué Mme Dansokho. Secrétaire générale adjointe de la CNTS et secrétaire générale du Syndicat des professeurs du Sénégal (SYPROS). Elle a rappelé que la CNTS qui a lancé ce projet va sensibiliser l’opinion pour permettre à ces travailleurs du secteur informel de bénéficier de plus d’attention. Ils représentent au moins 80% de la population active et 60% du Produit intérieur brute(PIB). Ils sont le poumon économique du pays. Ils sont des milliers d’Hommes à travailler dans divers secteurs d’activités. Et ils doivent être pris en charge, a plaidé Marième Sakho Dansokho. Selon elle, les travailleurs de l’informel sédentaires ou nomades sont confrontés à d’énormes difficultés notamment des tracasseries policières, ainsi que l’impossibilité pour eux d’écouler leurs produits ni à avoir accès à la matière première et vivent dans une situation précaire.

Related Posts