• dimanche , 17 novembre 2019

MOUVEMENT D’HUMEUR DES AGENTS DE LA SENEGALAISE DES EAUX

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les travailleurs de la Société Sénégalaise des Eaux (SDE) ont mis leur menace en exécution. Ils ont entamé une grève par le port des brassards rouge. Ils demandent 15% dans la future société (Suez, une société française) et une meilleure prise en charge. Ils dénoncent par ailleurs, le mutisme des Ministres de l’Eau et du Travail.

« Les travailleurs de la SDE aujourd’hui, tout en rouge. Les syndicats ont décrété un mot d’ordre de port de brassard rouge sur l’ensemble du territoire et dans tous les services de la SDE », a déclaré le Secrétaire général du syndicat de la SDE « Et ceci, a précisé Elimane Diouf, c’est un premier mot d’ordre par rapport au préavis de grève à la notification du conflit collectif qui était au niveau de la Direction de travail qui est sans réponse. Et ceci pour dire à la population du Sénégal que les travailleurs de la SDE depuis la signature de protocole avec le ministère de l’Eau et de l’Assainissement le 1er mai 2018, attendent de concrétiser la participation des travailleurs dans le cadre de la nouvelle société ».

À l’en croire, l’Etat leur avait attribué 5%, et eux, ils avaient réclamé 15%. Et, dans le protocole d’accord de 2018, il était retenu que juste après l’attribution définitive du contrat à une des sociétés, les discussions vont se terminer parce que l’Etat dira à quelle hauteur, il peut augmenter la part des travailleurs.

Ces travailleurs informent qu’ils sont en désaccord avec leur ministre de tutelle. « Aujourd’hui, nous sommes en désaccord avec le ministère sur la proposition actuelle du gouvernement et nous sommes au regret de constater que dans le processus de mise en place de la nouvelle société, il y a beaucoup de non-dits et il n’y a pas une réunion régulière du Comité que nous avons mis en place », annoncent-ils.

Ces travailleurs, qui avaient annoncé ce mouvement d’humeur lors de leur conférence de presse le 25 septembre dernier, précisent que c’est le port des brassards rouge ce lundi, mais qu’un autre mot d’ordre va arriver et risque de passer à une grève totale.

Related Posts