• lundi , 24 février 2020

ALGERIE : LA CSI DEMANDE LA LIBERATION D’UN DIRIGEANT SYNDICAL INCARCERE

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CSI a condamné l’incarcération du dirigeant syndical algérien Kaddour Chouicha, membre de l’exécutif de la Confédération générale autonome des travailleurs en Algérie (CGATA), et appelé à la fin de la répression contre la CGATA. M. Chouicha a été arrêté le 9 décembre alors qu’il se rendait dans un commissariat de police pour récupérer son téléphone portable que la police lui avait confisqué pendant une manifestation. Quelques heures plus tard, il était sommairement condamné à un an de prison. Avant cela, le 3 décembre, les autorités avaient ordonné la fermeture des bureaux de la CGATA.

«L’emprisonnement arbitraire d’un dirigeant syndical pour avoir simplement fait des déclarations publiques et posté des messages sur les réseaux sociaux en faveur de la démocratie constitue une violation flagrante des obligations de l’Algérie en matière de liberté syndicale et met sérieusement en cause les responsables au pouvoirIl doit être libéré sur-le-champ, et toutes les accusations fallacieuses portées à son encontre retiréesLa répression du droit légitime de la CGATA de représenter les travailleurs doit cesserLa restriction de la liberté syndicale et de la liberté d’expression n’a pas de place dans l’avenir de l’Algérie », a déclaré la secrétaire générale de la CSI, Sharan Burrow.

Related Posts