• vendredi , 27 novembre 2020

10ème RENTREE SYNDICALE : LES SYNDICATS AFRICAINS ET L’AVENIR DU TRAVAIL

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les avancées technologiques, l’intelligence artificielle, l’automatisation et la robotique plongent aujourd’hui le monde du travail dans une mutation sans précédente. Si cette mutation s’annonce bénéfique pour certains sous d’autres cieux, cela risque de porter un coup dur à d’autres sur le continent noir, étant donné que les réalités et les défis du monde du travail diffèrent d’un continent à un autre. Les syndicalistes africains se penchent sur ce sujet de l’avenir du travail à Lomé.

Réunis à Lomé dans le cadre de la 10ème édition du forum de la rentrée syndicale de la Confédération Syndicale Internationale (CSI-Afrique) qui est placée sous le thème : « Les syndicats et l’avenir du travail », ces cadres des organisations syndicales africaines veulent discuter et réfléchir sur les questions sociales, économiques et politiques contemporaines qui concernent l’Afrique.
Durant quatre jours (du 17 au 20 février 2020), ces défenseurs des droits des travailleurs venus de toute l’Afrique, vont remettre sur le tapis, la problématique de l’émancipation africaine, de l’intégration régionale, du développement durable avec en ligne de mire, l’unité des syndicats et l’avenir du travail en Afrique.
Pour le Président de la CSI-Afrique Mody Guiro, aussi simple qu’elle soit, l’initiative sur l’avenir du travail porte sur un programme d’action centré sur l’humain, qui vise à renforcer le contrat social en plaçant les hommes et les femmes ainsi que leur travail au centre de la politique économique et sociale et des pratiques des entreprises.

« Il est important d’approfondir la réflexion sur l’avenir du travail dans le contexte africain, en tenant compte des résolutions du 4eme congrès de la CSI-Afrique tenu a Abuja en novembre 2019 et de trouver des pistes de solutions durable susceptibles de favoriser davantage l’unité d’action syndicale dans l’intérêt des travailleurs et des peuples africains », a déclaré le président de la CSI-Afrique.
A en croire M. Guiro, dans cette optique, la 10ème édition du forum de la rentrée syndicale envisage d’exploiter les différentes discussions du 4ème congrès de la CSI-Afrique, portant sur la question des syndicats plus forts et plus unis qui soient capable de faire la différence en Afrique et au-delà, et qui soient prêts à relever les défis de l’avenir du travail.

Par ces propos, le leader syndicaliste a balisé la voie à ses camarades d’aborder les questions qui leur tiennent à cœur notamment l’employabilité des jeunes et l’exploitation de la dividende démographique que représente la jeunesse en Afrique, les réformes de l’ONU et programme par pays de promotion du travail décent de l’OIT, l’accord sur la zone de libre échange continentale africaine : utopie ou objectif réalisable ? Ils vont également abordés la question de la déclaration du centenaire de l’OIT et la déclaration de la 14ème réunion régionale africaine de l’OIT.

Related Posts