• lundi , 12 avril 2021

HAÏTI : L’HEURE EST VENUE DE ROMPRE LE SILENCE ET DE DENONCER LE DICTATEUR JOVENEL MOÏSE

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D’une seule voix, les fédérations syndicales mondiales du groupement Global Unions ont lancé un appel à prendre des mesures immédiates pour suspendre le soutien dont bénéficie le régime de Jovenel Moïse en Haïti et restaurer les droits humains et syndicaux du peuple haïtien. 

Jovenel Moïse gouverne par décret présidentiel depuis plus d’un an, faisant appel à des gangs et aux forces de police pour intimider, attaquer et faire exécuter toute personne opposée à son pouvoir. Par ailleurs, il envisage d’organiser un référendum pour modifier la constitution, ainsi que des élections dans des conditions loin d’être libres et équitables.

Le Conseil des Global Unions a demandé que ledit Core Group, qui soutient Jovenel Moïse, cesse immédiatement de lui prêter main-forte et condamne les atteintes portées aux droits humains et syndicaux de la population haïtienne.

Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI, a déclaré: «La population haïtienne n’a plus un seul jour à attendre. Ce Core Group a le pouvoir d’amorcer le processus de restauration de la démocratie en Haïti et doit prendre des mesures dès maintenant.»

Le Core Group est composé de la représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies, des ambassadeurs du Brésil, du Canada, de l’Union européenne, de France, d’Allemagne, d’Espagne et des États-Unis, et du représentant spécial de l’Organisation des États américains (OEA).

Sharan Burrow ajoute: «Nous demandons à tous les syndicats affiliés à une fédération syndicale internationale de faire pression sur le Core Group afin qu’il cesse de soutenir Jovenel Moïse. En Haïti, les syndicalistes font l’objet de répressions systématiques : licenciements massifs, arrestations arbitraires et menaces de mort. Nous devons tout mettre en œuvre pour soutenir la population haïtienne, qui s’efforce de restaurer la démocratie, l’État de droit et le respect des droits humains et syndicaux.» 

Autres articles sur la situation en Haïti publiés par la CSI et Equal Times:

Cliquez ici pour lire cet article en ligne

Related Posts