• dimanche , 20 juin 2021

JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO: LE CIO DOIT REVOIR SES PROTOCOLES COVID-19 AVEC LES EXPERTS

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CSI appelle le Comité international olympique (CIO) à corriger radicalement les protocoles covid-19 qui ont été publiés en prévision des Jeux olympiques de Tokyo, après discussion avec les syndicats des sportifs et les experts en matière de pandémie.

Un article publié le 25 mai dans la prestigieuse revue New England Journal of Medicine révèle des lacunes majeures dans les plans du CIO, exposant les athlètes, les travailleurs, les volontaires et potentiellement leurs proches dans leurs pays d’origine, à des risques d’infection qui pourraient être évités.

Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI, a déclaré: «Un événement qui accueille des participants en provenance du monde entier ou presque, à un moment où la pandémie fait rage, ne peut s’envisager qu’en tenant compte des connaissances scientifiques les plus récentes. Ce n’est pas le cas du « manuel pour les participants » publié par le CIO en prévision des Jeux de Tokyo.»

«Les normes professionnelles en matière de santé et de sécurité, telles que la ventilation, le dépistage, le partage de locaux, la prévention de la transmission, ainsi que d’autres protections indispensables, ne figurent pas dans les plans du CIO. La participation aux Jeux olympiques représente le point d’orgue de la carrière sportive de milliers d’athlètes, et toutes les personnes qui y participent méritent un maximum de protection, et non pas des mesures au rabais les exposant à des risques pouvant être anticipés et évités.»

Les athlètes méritent mieux

La CSI craint également que l’application de protocoles non conformes dans le cadre des Jeux de Tokyo crée un précédent pour d’autres événements sportifs internationaux, le CIO occupant la plus haute position dans la hiérarchie du sport mondial.

«Les athlètes méritent mieux, tout comme l’ensemble des personnes qui rendent possible l’organisation des Jeux olympiques. Il s’agit d’une question d’importance mondiale. Le CIO doit accorder une priorité absolue aux mesures de prévention et tout mettre en œuvre pour éviter que des participants quittent les Jeux en ramenant chez eux le virus.»

Comme le souligne également Sharan Burrow: «Le CIO doit rencontrer de toute urgence les syndicats des joueurs, ainsi que les experts de la santé et de la sécurité au travail et de la santé publique. La CSI s’engage à soutenir cette démarche et surveillera de près la situation pour s’assurer que les bonnes pratiques seront appliquées comme il se doit.»

Cliquez ici pour lire cet article en ligne

Related Posts