• lundi , 2 août 2021

YEMEN : LES AUTORITES BAFOUENT LES DROITS SYNDICAUX

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CSI exhorte les autorités du Yémen à cesser toute ingérence dans les activités syndicales et à rendre les propriétés appartenant à la confédération syndicale General Federation of Yemeni Trade Unions (GFYTU) qui lui ont été confisquées.

Le gouvernement essaie par ailleurs de créer des organisations prétendument syndicales qu’il place sous son contrôle, dans l’objectif de fragiliser la GFYTU.

« La population du Yémen continue de vivre dans des conditions effroyables, entre le conflit armé qui ravage le pays et la pandémie de COVID-19 qui ne fait qu’ajouter à la dévastation. Les autorités devraient cesser de s’ingérer dans les affaires de la GFYTU. Elles devraient rendre les propriétés de la centrale syndicale dont elles se sont emparées, et engager le dialogue et la négociation dans le respect des normes internationales du travail », a déclaré la secrétaire générale de la CSI, Sharan Burrow.

« Le dialogue et le respect du droit international doivent être la marche à suivre, et non la confrontation et la violation des normes internationales », a précisé Sharan Burrow.

La CSI réaffirme son soutien à l’égard des initiatives internationales visant à mettre fin à la guerre au Yémen et appelle les parties au conflit à donner favorablement suite aux appels et aux initiatives invitant au dialogue, à la paix et à la sortie de l’urgence humanitaire qui afflige le pays.

Cliquez ici pour lire cet article en ligne

Related Posts