• lundi , 2 août 2021

ASSEMBLEE GENERALE DU COMITE NATIONAL DES JEUNES DE LA CNTS

Partager cet article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le comité national des jeunes travailleurs du Sénégal  (CNTS) s’est réuni en assemblée générale ce vendredi,   au sein du centre de perfectionnement du personnel municipal sis à Grand-Dakar. 
Une assemblée qui a comme dessein la création d’espace de dialogue entre les jeunes du comité dans le cadre de la présentation du bureau et l’élaboration d’un plan d’action quadriennal, mais aussi étendre le débat sur les questions d’employabilité des jeunes. D’où le thème du jour qui évoque la problématique de l’emploi des jeunes. 

L’installation du Comité des jeunes de la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS) a servi de vitrine pour poser la problématique de l’emploi des jeunes. Une préoccupation principale du monde du travail, selon eux. Il a été aussi une occasion d’élaborer un plan d’action quadriennal. Le président du Comité national des jeunes de la CNTS, Mouhamadou Lamine Dia, évoque les difficultés auxquelles la jeunesse est confrontée pour obtenir un emploi décent. Il s’y ajoute la pandémie qui, selon lui, a eu des effets catastrophiques sur le monde du travail, causant des souffrances et d’extrêmes vulnérabilités à de millions de travailleurs.

‘’Les conséquences de la crise sanitaires sont très graves. Elles engendrent des perturbations pour l’éducation, des difficultés accrues pour les demandeurs d’emplois’’, a-t-il exposé.

Par ailleurs, dit-il, la perte de revenus est une dégradation sur l’emploi. ‘’Les  jeunes qui avaient des difficultés sur le marché du travail sont encore dans des situations désastreuses’’, a-t-il signalé. Le secteur informel est un enjeu majeur pour résorber les problèmes d’employabilité des jeunes, selon M. Dia.

Le secrétaire général de la CNTS, Mody Guiro, invite les jeunes à faire de la formation une des priorités, car le mouvement syndical est en perpétuelle évolution. Tout en estimant qu’ils doivent mettre à la disposition de la CNTS des experts dans tous les domaines de la vie socio-économique. Aussi, il demande à ces jeunes de participer qualitativement et quantitativement aux activités syndicales, que ça soit au niveau des différentes organisations et de la confédération.

Par ailleurs, le président du Comité national des jeunes de la CNTS exhorte l’Etat à progresser vers la réalisation de l’ODD 8, tout en attirant l’attention des autorités sur l’impérieuse question de l’employabilité des jeunes. Il note que la CNTS, à travers le Comité des jeunes, a initié une série d’actions dont une enquête sur les besoins de main-d’œuvre à Dakar, suivi d’un atelier de restitution.

Cette initiative, informe-t-il, a permis de collecter et de disposer d’informations utiles et nécessaires sur le marché du travail, à aménager un centre d’accueil à  la Gueule Tapée pour les demandeurs d’emploi. Ce dernier constitue un cadre d’informations et d’orientation des jeunes, dans le cadre de leur insertion.

Dans le même cadre, un dispositif de formation a été mis en place sur le développement personnel, la recherche d’emploi. ‘’Ce centre a permis d’enregistrer 272 jeunes demandeurs d’emploi ; 150 jeunes demandeurs d’emploi ont été formés. Ils seront mis en relation avec les entreprises pour qu’ils intègrent le milieu du travail’’, signale M. Dia, qui souligne que les désignations pour ces sessions de formation ont été faites de manière inclusive. L’installation du comité national constitue un nouveau départ, pour lui.

Related Posts