• lundi , 5 décembre 2022

CONFERENCE DE PRESSE DE MODY GUIRO SG DE LA CNTS SUR LA SITUATION SOCIALE

Conférence de presse du Secrétaire Général de la CNTS, Monsieur Mody GUIRO sur la situation sociale nationale

Mercredi 19 Octobre 2022

Déclaration liminaire

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs les journalistes,Chers camarades,Nous vous remercions bien vivement pour avoir bien voulu répondre à notre invitation.Comme vous le savez, la situation sociale nationale telle que nous la vivons aujourd’hui, exige de la part des organisations syndicales à sonner l’alarme face aux menaces sur la stabilité sociale. Après les locales du 23 janvier dernier, les élections législatives se sont tenues le 31 juillet 2022 au Sénégal.2Ces deux scrutins ont donné l’occasion au peuple sénégalais de démontrer encore une fois sa maturité en veillant à la tenue d’élections libres et apaisées.La Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal félicite le peuple sénégalais et la classe politique pour avoir préservé cet acquis démocratique de notre pays.Après l’achèvement de l’agenda politique par l’installation de la nouvelle Assemblée Nationale et la nomination d’un Premier Ministre suivi de la composition d’un nouveau gouvernement, l’Etat doit se pencher à présent sur la situation sociale des populations.Aujourd’hui toutes les conditions sont réunies pour que l’Etat s’engage résolument vers l’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleuses et travailleurs du Sénégal.En effet, les populations vivent un calvaire sans précédent avec la dégradation continue du pouvoir d’achat, conséquence de la hausse incontrôlée des prix des denrées de première nécessité et des produits de consommation courante.3De la santé à l’éducation en passant par l’agriculture, l’élevage, le transport, les industries hôtelières, la pêche, les industries alimentaires, l’économie informelle aucun secteur n’est aujourd’hui épargné par la crise.A peine sortis de la pandémie de COVID 19 avec les énormes sacrifices consentis par les populations et les travailleurs pour accompagner le gouvernement dans la lutte pour amoindrir les effets de la crise, le monde fait face encore aux conséquences du conflit entre la Russie et l’Ukraine.Cette crise, au-delà de son impact sur la stabilité du monde, provoque la récession économique avec des taux d’inflation jamais égalés.Autant de raisons qui doivent obliger les gouvernements africains en général et sénégalais en particulier à prendre rapidement les mesures nécessaires pour sortir les populations de cette situation.4Dernièrement, le gouvernement a initié une série de rencontres avec les employeurs et consommateurs pour aborder la lancinante question de la vie chère. Tout en saluant l’initiative, la CNTS dénonce vigoureusement sa non implication aux concertations nationales sur les prix des denrées et invite le Gouvernement à tirer les leçons de la pandémie de COVID 19 pour protéger l’économie sénégalaise.Pour ce faire, l’Etat doit, rapidement, réaliser l’autosuffisance alimentaire, le plein emploi des jeunes, l’extension de la protection sociale aux couches vulnérables, la baisse du loyer, le contrôle de l’effectivité de la baisse des prix des denrées et des produits de consommation courante, etc.La Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal, tout en saluant les efforts de l’Etat pour l’amélioration des salaires des travailleurs de la fonction publique , appelle le gouvernement à résoudre aussi les problèmes d’équité et de justice sociale dans les secteurs laissés en rade par les dernières augmentations de salaires des agents de l’Etat en prenant en compte certains départements ministériels et l’administration centrale, la fonction publique locale mais aussi le secteur parapublic, notamment la SAED, l’ANIDA, la SODAGRI, les GTS, la DPV, les PATS des Universités, etc.5Par ailleurs, la CNTS dénonce la remise en cause des barèmes des salaires des travailleurs nationaux sur les plateformes pétrolières offshore et on shore et demande leur alignement aux taux des travailleurs étrangers.Dans le secteur de l’hôtellerie, nous constatons la remise en cause des acquis des travailleurs tels que la restauration des travailleurs, la prise en charge du transport, l’application de l’équivalence, malgré l’accord obtenu avec le patronat. Aussi la CNTS exige la priorité d’embauche aux travailleurs licenciés pendant la période la pandémie de Covid 19.Dans la même lancée, la CNTS invite le gouvernement à accélérer le programme des logements sociaux tout en facilitant l’accès aux populations, la baisse des prix des loyer, la suppression des commissions de courtage et la réduction de la caution à un mois.6Face aux discriminations sur les médicaments génériques de la part des pays du Nord, il nous semble- important que le gouvernement soutienne fortement l’industrie pharmaceutique nationale si l’on sait que de nos jours la qualité de leurs produits répond aux standards internationaux et que, la production nationale peut être d’un grand apport pour la santé des populations mais aussi en ce qui concerne l’approvisionnement et la baisse des prix des médicaments.La CNTS demande au gouvernement d’ouvrir des consultations dans les meilleurs délais afin de trouver des solutions dans le secteur de santé et le règlement du cas des décisionnaires.Dans ce même ordre d’idées, la CNTS dénonce le licenciement abusif des délégués du personnel de SENEAU et EXPRESSO.La CNTS demande au gouvernement de trouver des solutions au chômage des marins pêcheurs, faute de licences de pêche des bateaux et à mettre fin à l’utilisation abusive des contrats d’apprentissage et/ou à durée déterminée dans plusieurs secteurs.7Nous invitons également le Gouvernement à ouvrir des discussions sérieuses avec les travailleurs de la Poste pour des solutions de sortie de crise du secteur postier.Tout en restant solidaire aux revendications des travailleurs de l’ASECNA, la CNTS exhorte les partenaires un dialogue en vue de trouver une issue heureuse dans l’intérêt de l’Afrique.La CNTS reste solidaire à tous les travailleurs en luttes dans les différents secteurs de notre pays et reste à disposition pour construire un large front afin de pousser le gouvernement à une prise en charge urgente et rapide des préoccupations des populations et des travailleurs.Enfin, la CNTS demande au Premier Ministre de mettre en place un planning devant lui permettre de renforcer le dialogue social mais aussi faire l’inventaire des différents accords signés avec les organisations syndicales en recevant les partenaires sociaux dans les meilleurs délais pour discuter des préoccupations du monde du travail.Voila mesdames, mesdemoiselles messieurs les journalistes les éléments que je voulais porter à votre attention tout en restant à votre dispositions pour les questions que vous voudriez bien poser.

Related Posts