• mardi , 6 décembre 2022

CONGRÈS MONDIAL DE LA CSI: UN SYNDICAT RÉCOMPENSÉ POUR SA CONTRIBUTION À LA JUSTICE CLIMATIQUE

Le prix Dorje Khatri de 2022 pour la justice climatique a été décerné à la confédération syndicale suédoise LO-Suède.

Par le biais du dialogue social, la LO-Suède a collaboré avec de grandes entreprises suédoises, notamment SSAB, LKAB et Vattenfall, en vue de développer des processus industriels sans émissions de dioxyde de carbone. L’année dernière, le partenariat a conduit à la première production de fer et d’acier dans le monde sans combustibles fossiles.

Lors de son intervention au 5e Congrès mondial de la CSI à Melbourne (Australie), Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI, a déclaré: « L’initiative de la LO-Suède est une source d’inspiration pour le monde entier. Mettre les secteurs industriels à forte intensité énergétique sur la voie de zéro émission est l’un des plus grands défis de notre époque. C’est ce type de travail visant à assurer une transition juste pour les travailleurs et les travailleuses, par le biais du dialogue social entre syndicats et employeurs, qui contribue à la création d’emplois de qualité à l’épreuve du climat. »

La LO-Suède et les entreprises ont commencé à travailler au projet « acier vert » en 2017. Karl-Petter Thorwaldsson, qui était à l’époque président de la LO, a déclaré: « Ce projet est bénéfique pour tous: il produit moins d’émissions ayant une incidence sur le changement climatique, tout en créant plus d’emplois de qualité à long terme, assortis de conditions de travail bien meilleures grâce à l’élimination du charbon du processus. Et les entreprises l’apprécient car elles voient leurs carnets de commandes pleins et elles investissent dans trois nouvelles usines sidérurgiques sans carbone. C’est un projet avantageux pour tout le monde. »

Ce prix a été créé en 2014 à la mémoire de Dorje Khatri, président du syndicat des sherpas du Népal et vice-président de la fédération GEFONT, qui a connu une mort tragique dans une avalanche survenue sur l’Everest (Chomolungma), en avril 2014. Il a oeuvré inlassablement pour sensibiliser à l’importance d’une action pour le climat et ce prix récompense ceux et celles qui poursuivent son action pour la justice climatique. La liste des lauréats des années précédentes peut être consultée 

Related Posts