• dimanche , 29 janvier 2023

ATELIER NATIONAL SUR LA MISE EN ŒUVRE DE LA RECOMMANDATION 204 DE L’OIT AVEC LA CNTS,STREETNET INTERNATIONAL, WIEGO ET DAKAR CITY FOCAL

La Confédération Nationale des Travailleurs du Sénégal (CNTS), a organisé en collaboration avec STREETNET International, WIEGO et Dakar City Focal, un atelier National sur « la mise en œuvre de la Recommandation 204 de l’OIT sur la transition de l’économie informelle vers l’économie formelle », du 07 au 09 Décembre 2022 à la Bourse du Travail Maison des Travailleurs Keur Madia.

Cet important atelier du secteur de l’économie informelle du Sénégal s’est déroulé sous la présidence effective du Secrétaire Général de la CNTS, le Camarade Mody Guiro.

Dans le cadre de la mise en œuvre de la Recommandation 204 de l’OIT sur la transition de l’économie informelle vers l’économie formelle, la CNTS et ses partenaires – Streetnet International, Wiego et Dakar City Focal – ont organisé, hier, à Dakar, un atelier d’échanges et de partage. Les discussions vont se poursuivre jusqu’au 9 décembre. L’objectif de cette rencontre de partage est l’appropriation de la Recommandation 204 de l’OIT qui parle de l’incitation des travailleurs de l’économie informelle de migrer un peu vers la formalisation.

La secrétaire générale du Syndicat national des travailleurs de l’économie informelle, Annette Diouf, déclare à ce propos : « Maintenant, nous voulons concrétiser la formalisation de la Recommandation 204 de l’OIT au sein de ces entités de travailleurs de l’économie informelle. C’est pourquoi nous avons réussi à mettre en place, ici à Dakar, une plateforme qui est tellement englobante qu’elle veut se faire porte-parole des acteurs de l’économie informelle qui veulent migrer, transiter. »

Toutefois, précise-t-elle, on ne peut pas obliger tout le monde à transiter, « mais nous ferons de notre mieux avec l’accompagnement de la CNTS pour que cette formalisation soit une réalité à travers cette plateforme des acteurs du secteur informel ». 

Étant entendu que le secteur informel est non structuré et non reconnu pour envoyer ses acteurs vers une formalisation, alors qu’ils ne connaissent pas et ne se sont pas approprié du contenu de cette recommandation, cela va être difficile. « C’est cette politique que nous menons pour faire comprendre aux gens l’intérêt, mais leur expliquer aussi ce qu’il y a dans le contenu de ce document, pour qu’ils puissent se l’approprier et être conscients qu’il n’y a pas meilleur que de quitter l’informalité et aller vers la formalité », dit-elle.

Ainsi, à la sortie de cet atelier de partage, ils espèrent que les membres de cette plateforme vont s’approprier la Recommandation 204 et s’engager à aller vers la formalisation. ‘’Peut-être que ça ne sera pas facile, mais nous avons toujours besoin de l’accompagnement de Dakar City Focal pour y arriver. Nous allons également prendre l’engagement de mener le plaidoyer pour aller prendre notre place dans ces instances de décision ».

Dans la même veine, le représentant de Wiego au Sénégal, Adama Soumaré, a souligné que sa présence aux côtés de la CNTS s’explique par le besoin de mettre en œuvre la priorité du travail qu’ils ont pu « dégager en écoutant les travailleurs, les organisations de travailleurs au niveau de la CNTS’’. Ainsi, pour y arriver, déclare-t-elle, ‘’nous avons quatre priorités, mais la plus importante, c’est comment faut-il arriver à faire participer les organisations des travailleurs informels dans des espaces institutionnels, qu’ils puissent être entendus et qu’ils participent au dialogue social. C’est pourquoi nous nous sommes mobilisés et nous sommes prêts à continuer à appuyer les organisations syndicales qui sont là et les organisations des travailleurs informels ».

Related Posts